RSS
22 < >oct 2013

Le cinéma au lit

Author: Johnny Souche | Filed under: Maison

 Cinéma au lit

Cinéma égale file d’attente, billets à acheter, pop-corn et boisson gazeuse. Arrivé à l’heure, on aura le temps pour le choix du fauteuil. On enjambe quelques personnes déjà installées en faisant des petits « pardon, pardon ».

Aujourd’hui, fini tout cela ! La technique nous offre le cinéma dans notre salon, qui a bien vite déménagé dans notre chambre. Nous sommes devenus adeptes du cinéma-lit en compagnie de nos enfants, seul ou avec notre amour.
Regarder le cinéma couché sur le confort de notre oreiller a de multiples avantages.
D’abord, outre l’investissement de départ, il coûte moins cher et est vite amorti.


Si vous êtes parents, vos bambins pourront s’aligner devant un Walt Disney. S’ils s’endorment, vous n’aurez qu’à éteindre la télévision et remonter la couverture sur eux.
Seul, vous pouvez visionner votre film à l’heure qui vous plaît, quel que soit le boulot aux horaires décalés ou pas que vous faites. Vous pourrez vous écrouler de fatigue si ça vous prend sans honte et sans crainte de gêner vos voisins en ronflant. Et surtout, vous serez douillettement installé dans votre lit avec un plateau repas, pourquoi pas, ou la pâtisserie que vous vous êtes achetée en revenant du travail et que vous vous réserviez pour ce moment, juste au générique du film.
Vous vous êtes écroulé avant la fin ? Pas de soucis, c’est dimanche, vous vous recouchez avec votre café pour voir la fin de l’histoire et faites la grasse matinée.
Et si vous êtes en couple. Vous pouvez vous regarder un long métrage coquin en toute intimité et refaire les scènes en direct. Si c’est un film d’épouvante, vous pouvez crier tranquillement dans votre chambre (mais trop fort si vous avez des enfants, ça pourrait les effrayer !). Pour les films d’amour et dramatique, quel plaisir de pouvoir se moucher en faisant du bruit, personne ne vous voit ! Mais ne le faites pas dans les draps quand même ! Installer une boîte de mouchoirs à porter de main.
On pourrait décliner mille et une façons de voir un film au lit, sortez la boîte à imagination !
Et puis, l’hiver, après la séance, vous n’êtes pas obligé de sortir sous la pluie ou dans le froid, de reprendre votre voiture, le métro ou votre vélo et surtout de revenir à la réalité. Quand on vient de voir une bonne histoire, on aime y « traîner » dans notre tête. Et au lit, on peut même y rêver tout de suite après !

Laissez un commentaire