RSS
8 < >mai 2013

5 films d’horreur à écouter au chalet

Author: cinema | Filed under: Horreur

L’ambiance dans laquelle les films sont visionnés joue un grand rôle dans l’expérience générale, parfois même dans l’appréciation de l’œuvre. Si vous possédez un chalet, une maison de campagne ou tout autre endroit quelque peu éloigné de la civilisation, une soirée cinéma d’horreur s’impose. Dans le cas contraire, partez à la recherche d’un chalet à louer le temps d’un weekend ou autre et organiser une soirée à thématique horreur avec vos amis. Vous verrez que ce type de séjour peut s’avérer une activité des plus divertissantes!

Parce que ce sont d’excellents films d’horreur, mais aussi parce que l’histoire se déroule principalement dans des endroits reculés, voici 5 films à écouter au chalet.

Le Projet Blair Witch (1999)

projet_blairwitch_dvd_s7_bd

Source : http://www.sevensept.com/films/le-projet-blair-witch.html
Film de Daniel Myrick et Eduardo Sanchez, mettant en vedette Heather Donahue et Michael C. Williams

Le Projet Blair Witch a révolutionné les films d’horreur utilisant l’aspect d’un documentaire. Le tournage a été effectué en huit jours avec comme budget 50 000 $ et comme ligne directrice le véritable abandon des acteurs en forêt pour plus de réalisme. Le film est composé d’extraits vidéos tournés par trois jeunes étudiants portés disparus dans une forêt du Maryland depuis. Avec comme mission de réaliser un documentaire sur une légendaire sorcière du coin, les jeunes s’enfoncent de plus en plus dans les bois, pour finalement s’y perdre et vivre des évènements à la fois étranges et troublants (querelles frénétiques, cris étranges au beau milieu de la nuit, etc.). Au fur et à mesure que le film progresse, le suspense se faire sentir. Les effets à la fois simples et bien calculés (caméra qui tombent ou se brise, image fixe avec effets sonores percutants, etc.) procurent des frissons et maintiennent les téléspectateurs sur le qui-vive jusqu’à la dernière minute. Un film qui ne manquera pas de vous donner la frousse lors de votre soirée cinéma au chalet..

La Nuit des morts-vivants (1968)

18655295

Source : http://lesfilmsdefab.over-blog.com/article-nuit-morts-vivants-82349169.html Film de George A. Romero, mettant en vedette Duane Jones, Judith O’Dea, Marilyn Eastman.

La Nuit des morts vivants est un film culte à petit budget qui marque le cinéma d’horreur des temps modernes. L’histoire se déroule dans un coin reculé en campagne, où le séjour d’un groupe se voit perturbé par l’arrivée de mangeurs de cerveaux toujours de plus en plus nombreux. Il est un des films de zombie les plus marquants et révolutionnaires des films de zombies réalisés jusqu’à ce jour. Un must pour les amateurs de films d’horreur sanglants.

Halloween : La Nuit des masques (1978)

nuitdesmasquesaff

Source : http://www.horreur.net/film-avis-48.html Film de John Carpenter, mettant en vedette Donald Pleasence et Jamie Lee Curtis.

La série de films « Halloween » n’a pas toujours donné lieu à des chefs-d’œuvre. Toutefois ce film, le premier de sa série, demeure un incontournable du cinéma d’horreur. Micheal Myers, le fameux tueur à la tronçonneuse donne en effet des frissons dans le dos. On saisit rapidement le personnage dans ce film, lorsqu’au début on voit Micheal à l’âge de 6 ans qui tue froidement sa sœur à grands coups de couteaux… Quinze ans plus tard, la veille de l’Halloween, Micheal s’évade de l’établissement psychiatrique dans lequel il est retenu depuis tout ce temps. On imagine la suite… L’angoisse est constante dans ce film qui donne froid le dos : le scénario, la trame sonore, l’ambiance des différentes scènes, le jeu des caméras… Encore une fois un incontournable qui vous donnera la frousse.

Psychose (1960)

affiche-Psychose-Psycho-1960-1

Source : http://www.cinemotions.com/affiche-Psychose-tt1218 Film d’Alfred Hitchcock, mettant en vedette Anthony Perkins et Janet Leigh

Psychose est incontestablement l’un des plus grands chefs d’œuvre d’Alfred Hitchcock, et très certainement un film à voir absolument. Le film s’amorce avec l’histoire de Marion Crane, une jeune secrétaire criminelle en fuite. L’angoisse et la culpabilité de la jeune femme sont apaisées par son arrivée dans une pension où elle décide de s’arrêter un moment. Pension tenue par Norman Bates, un type qui semble normal à première vue, mais derrière lequel se cache un véritable tueur en série. En cours de route, le scénario abandonne complètement le personnage Marion Crane, assassinée et froidement abandonnée sur le carrelage la salle de bain, pour se concentrer sur le malaise profond du personnage principal, Norman Bates. Un film à voir absolument.

Massacre à la tronçonneuse (1974)

7818564

Source : http://patchworkman.canalblog.com/archives/2006/10/30/3034220.html Film de Tobe Hooper, mettant en vedette Gunnar Hansen et Marilyn Burns.

Massacre à la tronçonneuse, un film à petit budget, qui donne froid dans le dos avec ses scènes brutales et de pures terreurs, marqué par l’absence de musique qui laisse place aux bruits de tronçonneuse et je vous laisse imaginer le reste… Massacre à la tronçonneuse à longtemps été censuré dans plusieurs pays justement, notamment à cause de son absence de subtilité qui laisse voir au téléspectateur l’horreur telle qu’elle est, sans laisser place à l’imagination. Le film tourne autour de cinq jeunes, revenant d’un road trip au Texas, dont entre autres une blonde et son frère en fauteuil roulant. Dût à une panne d’essence, les jeunes se retrouvent coincés dans un effroyable village aux personnages tous plus bizarres les uns que les autres. C’est alors qu’ils feront la connaissance de Face de cuir, un tueur qui porte la peau de ses victimes en guise de masque. Mais le plus effrayant demeure les personnages étranges qui composent la famille de ce meurtrier. En fin de compte, Massacre à la tronçonneuse est à la fois grotesque et avant-gardiste et surtout, il vous fera vous enfermer à double tour dans votre chalet!

Laissez un commentaire